+33 (0) 825 801 141 ou par mail »

  • Linkedin
  • Youtube
  • Anglais

Crédit Agricole Anjou Maine : 200 managers gagnent en agilité

Francois de la perraudiere CA Anjou MaineLogo CA Anjou maineFrançois de la Perraudière - Directeur Général Adjoint Crédit Agricole Anjou Maine

 

Nouveaux usages clients, essor des fintechs et de la banque en ligne, révolution numérique… La banque de détail vit des mutations, qui viennent bousculer son modèle traditionnel. Pour le Crédit Agricole Anjou Maine, ces "menaces" sont avant tout une opportunité de progresser encore. En témoigne le projet de transformation managériale, incluant son propre parcours de formation Manager Agiléo.

 

"Pour s’améliorer, il faut changer. Donc, pour être excellent, il faut avoir changé souvent". À elle seule, cette phrase de Winston Churchill résume bien l’état d’esprit du Crédit Agricole Anjou Maine. Face aux évolutions qui redessinent son marché, la Caisse régionale ne demeure pas immobile. Elle s’en saisit au contraire pour franchir des paliers clés.

 

Faire progresser la culture managériale

"Groupe bancaire d’envergure en Europe et dans le monde, le Crédit Agricole n’en possède pas moins une forte culture managériale, fondée sur le rôle-clé qu’occupent pour nous les managers de proximité, souligne François de La Perraudière. Cela tient au fait que notre modèle coopératif, il y a 100 ans, a été créé sur le terrain par des acteurs de terrain." Pour le Directeur Général Adjoint du CA Anjou Maine, il s’agit de faire progresser cette culture managériale et de l’inscrire dans une dynamique d’amélioration continue, résolument orientée client.
Le dispositif Manager Agiléo contribue à ce mouvement. Déployé depuis 2016, le programme de formation permet aux collaborateurs de la Caisse régionale de devenir plus agiles, en questionnant leurs pratiques managériales, en les faisant évoluer et en en développant de nouvelles, plus efficientes. Une idée, née lors d’un séminaire organisé avec le comité de direction. Dirigeants et managers avaient alors "planché" sur les 20 comportements de l’entreprise agile, et observé des écarts de perception. "Partageant certains points, nous avions en revanche des visions différentes sur ce que recouvraient par exemple "l’agir vite" ou le "parler vrai", dit François de La Perraudière. Suite à ce séminaire, nous avons eu envie de faire travailler nos collaborateurs sur ces comportements agiles, en leur donnant le temps pour cet apprentissage."

 

Développement d’un ADN agile

Ne trouvant pas de formation standard sur le sujet, le CA Anjou Maine décide alors d’en créer une. Et retient pour cela 3 acteurs d’horizons différents : Quaternaire, société de conseil en management, le cabinet Galiléa pour le volet RH et l’ESSCA, école supérieure de Management. De ce travail collaboratif où le Crédit Agricole a puisé "le meilleur de chaque expertise", est né le parcours de formation Manager Agiléo.
Visant à créer les conditions d’un management agile (voir encadré) et à développer cet ADN : audace, ouverture, résultat, équipe, responsabilité, etc. chez le manager, ce cursus de 18 mois comporte différentes étapes. 

 

CA Anjoumaine illustration manager agileo

 

Avec la réalisation d’abord d’un autodiagnostic – un 180 ° ou un 360 ° dédié aux responsables de secteurs – pour faire le point sur ses pratiques. S’interrogeant lui-même à l’aide d’un questionnaire, le manager recueille aussi les visions croisées de ses collaborateurs directs, pairs et supérieur hiérarchique.
De quoi identifier déjà des leviers d’amélioration à l’entrée du cursus et pouvoir, à l’issue, mesurer le chemin parcouru.

 

Un cheminement labellisé

 Dans le cadre du parcours Manager Agiléo (voir encadré), il suit ensuite une formation collective de 6 jours sur les compétences managériales à développer, tout en bénéficiant d’un accompagnement personnalisé, basé sur du coaching ou du co-développement. Puis, le manager achève le programme par une soutenance devant un jury composé de la DG du Crédit Agricole et de responsables de l’ESSCA. "A travers des questions telles que "Comment avez-vous traversé ce programme ?", "Quels aspects vous ont le plus impactés ?" ou encore "Que proposez-vous en termes d’innovation à l’entreprise ?", nous avons pu mesurer l’adoption d’un management agile, son ancrage et l’engagement du collaborateur", retrace le Directeur Général Adjoint de la Caisse régionale. À l’issue de ce parcours, 200 collaborateurs ont ainsi décroché à l’ESSCA ce nouveau label "Manager Agiléo".

Sans s’enfermer dans la "matrice" du tout digital, le Crédit Agricole Anjou Maine opère ainsi sa transformation. Et si ce "voyage" vers l’agilité n’est jamais fini, les résultats en valent la peine. De même que les clients expriment une satisfaction en hausse de 2008 à 2018, les collaborateurs évaluent à la hausse leur environnement de travail, qu’il s’agisse de l’ambiance, de la confiance ou de l’écoute terrain.

 

"Pouvoir partager nos réussites et difficultés"

Ludovic Coulais CA Anjou MaineLudovic Coulais, Responsable de secteur PEPS (Projets, Efficacité des Processus et Solutions) – Direction DMPA et Qualité

Le label Manager Agiléo, obtenu le 26 mars dernier, m’a permis de renforcer certains fondamentaux au niveau managérial et de puiser un certain nombre d’idées intéressantes des 6 journées sur le Management agile. Notamment celles sur le manager simplificateur et le manager du futur. Au-delà, j’ai apprécié que ce parcours s’inscrive dans une continuité, avec un esprit promo. Nous n’étions pas dans une formation "one shot". Nous formions un groupe de 12 managers, au sein duquel nous avons pu partager des cas d’usage, nos réussites, nos difficultés, etc. et sortir parfois des sentiers battus. Le faire ensemble nous a menés vers des objectifs de compétences et des fonctionnements communs. Pour les managers d’Anjou Maine, cette formation labellisée est une vraie chance ! 

 

 

Portrait de l'entreprise

  • Activité : banque coopérative alliant 3 métiers (la banque, l’assurance et l’immobilier)Logo CA Anjou maine
  • Clients : 781 000
  • Effectif : 2 070 collaborateurs
  • Produit net bancaire : 427,9 M€ en 2017