+33 (0) 825 801 141 ou par mail »

  • Linkedin
  • Youtube
  • Anglais

L'imagination collective, la meilleure compagnie de transport du futur

Par Anne-Caroline PAUCOT, Écrivaine-prospectiviste

 

“On ne peut pas résoudre un problème avec le même mode de pensée que celui qui a généré le problème”, disait Einstein. Pour réinventer nos futurs, il faut donc changer la manière de réfléchir. Pourquoi pas utiliser l’imagination collective pour créer des récits prospectifs ? La création de récits positifs donne du sens et facilite la mobilisation, c’est prouvé !

 

Hier, l’avenir semblait radieux. On croyait…
Au progrès. Après avoir libéré l’homme des travaux pénibles, les rugissantes technologies résoudraient tous nos problèmes.
À la croissance. Ce ciment sociétal assurerait la stabilité du système jusqu’à la nuit des temps.
Au capitalisme. Ce système reposant sur la propriété privée et le libre-échange faisait si bien marcher l’économie.
Aux ressources illimitées. La planète offrait des ressources gratuites. Les filons étaient assez juteux pour qu’on les considère comme inépuisables.
Au numérique. D’un coup de baguette digitale, la fée numérique allait transformer les entreprises et les organisations. Cette révolution éliminerait toutes les pesanteurs du vieux monde.
À l’entreprise. Outre être un lieu de socialisation et d’épanouissement personnel, elle assurait notre subsistance.


Aujourd’hui, le futur est gris.
Si la technologie élargit le champ des possibles, elle crée de nouveaux problèmes. Le développement des IA s’accompagne par exemple de craintes pour l’emploi. La digitalisation a perdu de sa superbe. On ne croit plus à l’application miracle qui va limiter le réchauffement climatique, réduire les inégalités et régler les vrais problèmes de la société.
La croissance peut nous amener droit vers l’effondrement du système actuel. Avec les effets dominos et les systèmes d’amplification, un froissement d’aile de papillon peut provoquer une catastrophe qui en entraînera une autre…
Face ces changements, on peut choisir d’aller dans le mur ! Mais, si on souhaite aller vers des futurs souriants, la seule solution est de faire un pas de côté en réinventant des modèles économiques et des manières de faire.

 

C'est quoi l'imagination collective ?

Dans l’imagination collective, on entend imagination et intelligence collective.
L’intelligence collective consiste à faire interagir et converger des intelligences sur des problématiques communes.
L’imagination, c’est la production d’images mentales qui, en s’associant, forment des nouvelles hypothèses et permettent de se projeter dans différents possibles. C’est aussi ce qui mène l’humanité. Elle a conduit Christophe Colomb à découvrir l’Amérique et Franklin l’électricité. Elle est aussi la base de la création de toute chose. Avant d’être fabriquée, une chaise ou une voiture est imaginée. L’imagination collective marie ces deux notions. Elle consiste à utiliser l’intelligence collective pour imaginer ensemble des récits du futur.


Les histoires produites par l’imagination collective ont plusieurs atouts. Elles permettent de sortir du cadre de l’existant. Lors de leur création, on n’invite pas les participants à trouver des solutions à des problèmes actuels, mais à se projeter dans le futur. De ce fait, les récits font émerger de nouveaux horizons et perspectives. L’ouverture des imaginaires permet de passer d’un système de pensée convergent (on fait tout converger vers une solution) à un système de pensée divergent (on élargit au maximum le spectre des possibles).
Les récits fournissent également un cap vers lequel on peut se diriger. Si l’on se réfère à Sénèque qui dit : “Il n’y a pas de vents favorables pour celui qui ne sait pas où il veut aller”, ils permettent aux entreprises de profiter des technologies et des courants porteurs.

 

“Le futur appartient à ceux qui croient à la beauté de leurs rêves” : Éléonore Roosevelt. Les récits contribuent en prime à mettre des rêves et du sens dans un ciel nuageux. Si les plus jeunes sont impliqués dans la construction de ces récits, ils peuvent les aider à s’investir et se mobiliser.

 

Comment imaginer ensemble ?

L’imagination collective ne peut, et surtout ne doit pas être enfermée dans un processus. Elle doit pouvoir s’échapper pour créer de nombreux styles et formes de récits. Créer des kits prêts à l’emploi, c’est la tuer. On peut néanmoins dégager des pistes de travail pour imaginer ensemble des récits qui mobilisent.

 

“Il faut avoir des rêves assez grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu’on les poursuit.” : Oscar Wilde.
Ayez des objectifs ambitieux tant pour les garder en ligne de mire que pour valoriser cette réflexion. Vous envisagez des centaines de scénarios pour adapter le pays ou votre entreprise au réchauffement climatique. Vous faites imaginer autour du vieillissement heureux et pas uniquement sur l’aménagement des espaces communs de votre Ehpad. Vous allez arrêter la boboïsation galopante de votre ville et pas juste augmenter de 4 % le nombre de logements sociaux. Vous visez le 100 % de recyclage des déchets d’une ville plutôt que d’améliorer l’usage des poubelles jaunes.
Centrez le travail sur une production. Les créations peuvent être des histoires d’anticipation qui seront diffusées sous forme de livres ou de podcasts audio, des dicos ou catalogues qui imagineront les services ou les métiers de demain, des films, des pièces de théâtre… L’important est d’élaborer une production diffusée au plus grand nombre.

 

L’imagination est la meilleure compagnie de transport du monde. Elle permet d’aller jusqu’aux confins du sublime de manière non polluante. Néanmoins, l’imagination est un peu diesel. Elle a besoin de carburant pour démarrer. Il faut donc, avant que vous fassiez imaginer les participants, que vous les nourrissiez avec des innovations, des tendances prospectives, des contes, des voyages, des découvertes, de l’insolite… Sinon, ils vont rester collés à la réalité et produire des marronniers du type “voiture volante” et “pilules alimentaires”. J’espère que ces quelques lignes vous donneront envie de vous lancer dans l’aventure de l’imagination collective. Vous découvrirez alors que, contrairement à la réalité qui a ses limites, l’imagination est sans frontières et encore plus lorsqu’elle est exercée de manière collaborative.

 

 

 

RevueQuaternaire30 Anne Caroline PaucotANNE-CAROLINE PAUCOT - Écrivaine-prospectiviste

“Après avoir réalisé une trentaine de romans et polars pour les entreprises (j’utilisais l’humour et la fiction pour mettre en scène des  problématiques de l’entreprise), je me suis orientée vers la création collaborative de récits d’anticipation.”
Exemples de productions récentes :
Capsules intemporelles ou 20 histoires sur le futur de la mobilité. Une dizaine de directeurs de grandes entreprises ont imaginé des scénarios prospectifs.
Le dico des métiers de demain. Après une première mouture, la création collaborative d’une deuxième mouture est en cours.
On parle des femmes et de la technologie au mode négatif. Les femmes font un pas de côté en imaginant les futurs de la technologie.